La Coalition de la Haute Ambition pour la Nature et les Peuples vise à obtenir un accord ambitieux sur la conservation de la biodiversité lors de la 15ème Conférence des parties de Convention des Nations unies pour la diversité biologique.

La Coalition de la Haute Ambition pour la Nature et les Peuples (ou HAC – High Ambition Coalition for Nature and People) est un regroupement d’Etats, coprésidé par la France et le Costa Rica, dont le but est de soutenir l’adoption d’une cible visant à protéger 30 % des terres et 30% des mers d'ici 2030 (cible 30x30), au sein du futur cadre mondial de la protection de la biodiversité de la Convention sur la diversité biologique (CDB) qui sera adopté à sa prochaine COP à l’automne en Chine.

Cette cible basée sur la science fait écho aux recommandations de l’IPBES et de l’UICN qui établissent les aires protégées comme solutions incontournables et efficaces pour la conservation des espèces et des écosystèmes et qui recommandent d’en augmenter significativement la surface, jusqu’à 30% au minimum d’ici 2030.

La cible des 30% n’est pas qu’une cible quantitative, il s’agira également de faire en sorte que ces aires protégées couvrent les sites d’importance particulière pour la biodiversité, et qu’elles
soient connectées et effectivement gérées, tout en impliquant les peuples autochtones et communautés locales.

L’ambition de cette coalition est de regrouper le plus grands nombre d’Etats en mesure d’influencer les négociations en cours sur l’adoption de la cible visée.

La Coalition a été officiellement lancée lors du One Planet Summit en janvier 2021. Elle compte actuellement une soixantaine de membres.

60
pays membres
C’est le nombre de gouvernement ayant rejoint l’alliance en avril 2021.

Ils sont répartis sur tous les continents et représentant : 

  • plus de 30 % de la biodiversité terrestre mondiale
  • plus de 25 % des réserves mondiales de carbone terrestre
  • 28 % des zones prioritaires de la biodiversité océanique et plus d'un tiers des réserves de carbone océanique.

 

Pourquoi 30x30 (30% de protection d’ici 2030) ? 

Pour faire face à la fois à la crise de la biodiversité et à la crise climatique, de plus en plus de recherches scientifiques indiquent que la moitié de la planète doit être maintenue à l'état naturel. Certains articles suggèrent que ce chiffre devrait être encore plus élevé, et d'autres légèrement inférieur. Malgré cela, les experts s'accordent à dire qu'un objectif intermédiaire scientifiquement crédible et nécessaire consiste à atteindre un minimum de 30 % de protection d'ici à 2030. De nombreuses données scientifiques démontrent la nécessité d'accroître les objectifs d’espaces protégés afin d'atteindre les objectifs liés à la conservation de la biodiversité, ce qui contribue à justifier l'objectif 30x30 tant au niveau mondial qu'au niveau régional.

Pour en savoir plus

L’Alliance est une coalition informelle d’Etats impliquées dans les négociations de la Convention des Nations unies pour la diversité biologique. Elle est animée par le Costa Rica et la France. Ses membres réunissent régulièrement pour discuter ensemble de leur stratégie pour convaincre de nouveaux Etats et engager leurs sociétés civiles.

https://www.hacfornatureandpeople.org/

Adresse mail de contact

Costa Rica, Mme Rita El Zaghloul : ritazaghloul@cambioclimatico.go.cr
France, Mme Adèle Fardoux adele.fardoux@developpement-durable.gouv.fr

hac1
hac 3
hac 4
hac 5
hac 6
hac 7
hac 8

1 / 7