Le prochain sommet One Planet aura lieu à Marseille. Il sera l’occasion d’agir pour la biodiversité et de relever le niveau d’ambition de la communauté internationale sur la protection de la nature et sur le climat, tout en répondant aux nouvelles questions posées par la crise actuelle.

Ce sommet One Planet sera une contribution importante à la séquence internationale qui conduira à la COP15 de la Convention des Nations unies sur la diversité biologique, au moment où la perte de biodiversité devient un sujet aussi préoccupant que le changement climatique, et qui n’est pas étranger aux risques de pandémies globales. 

Le rapport d’experts internationaux qui fait autorité en la matière, l’IPBES, estime en effet qu’environ 1 million d’espèces animales et végétales sont aujourd’hui menacées d’extinction au cours des prochaines décennies, ce qui n’a jamais eu lieu auparavant dans l’histoire de l’humanité. 

Plus de 40 % des espèces d’amphibiens et plus d’un tiers de tous les mammifères marins sont menacés et jusqu’à 70% des récifs coralliens ont déjà disparu ou ont été fortement dégradés. 

Un tel recul des écosystèmes et des habitats naturels accroit les risques de transmissions de maladies de l’animal à l’homme, les zoonoses comme les coronavirus. 

Mais il est encore temps d’agir et le One Planet Summit compte accroître la mobilisation politique au niveau global et proposer des solutions concrètes et innovantes pour renverser ces tendances.   

Dans la perspective de ce sommet, le Président de la République a missionné Mme Monique Barbut comme envoyée spéciale pour la biodiversité. 

4 thèmes ont été identifiés: les aires protégées marines et terrestres, l’agro-écologie, le financement de la biodiversité et la lutte contre la déforestation, la protection des écosystèmes et des espèces.
 
Plus que jamais, le travail collectif des gouvernements, des institutions publiques internationales, du secteur privé et de la société civile sera déterminant pour faire émerger des propositions nouvelles et à fort impact. 

Le ‘One Planet Summit’ et ses coalitions multi-acteurs peuvent contribuer à construire la sortie de crise plus durable, respectueuse du climat et de la nature.

 « « Sur la biodiversité, dont les liens avec le changement climatique comme la santé humaine sont désormais établis, nous organiserons dans les prochains mois à Marseille, avec les Nations unies, avec la Banque mondiale, un One Planet Summit qui nous permettra de bâtir un agenda d'actions concrètes »
— Emmanuel Macron, septembre 2020 à l’AGNU (revoir le discours)