100 projets face à la menace que fait peser le changement climatique sur les ressources en eau en Afrique

Pour relever les défis de l’eau et du climat, il faut faire émerger un plus grand nombre de projets ambitieux et innovants, en particulier en Afrique, une des régions les plus vulnérables aux impacts du changement climatique.

Engagement pris lors de l’OPS de décembre 2017, l’objectif de l’initiative est d’incuber 100 projets en 5 ans, en mobilisant un soutien financier de 20 millions d’euros auprès des bailleurs climat, ciblant en priorité des projets d’adaptation non-infrastructurels : renforcement des capacités et des connaissances, stratégie et plan d’action d’adaptation, gouvernance et financement adéquat, solutions fondées sur la nature.

Elle vise à répondre aux conséquences du changement climatique sur les ressources en eau : inondations et sécheresses plus fréquentes et intenses, réduction des débits des cours d’eau, dégradation des écosystèmes aquatiques, élévation du niveau de la mer avec pour conséquence la salinisation des eaux souterraines côtières…

L’incubation doit permettre de surmonter les difficultés de financement rencontrées par les acteurs de terrain, faute de connaissance et de maîtrise des institutions et des procédures complexes propres à la finance climat. Les projets doivent répondre à plusieurs critères, justifier du lien avec la lutte contre le changement climatique et privilégier si possible une dimension multi-partenariale et les solutions fondées sur la nature.

Les projets menés sur le terrain sont concrets et à impact immédiat : détecter les fuites d’eau, renforcer la résilience face aux crues, améliorer les écosystèmes aquatiques, gérer les eaux souterraines, supprimer les pollutions dues à l’assainissement, protéger les zones humides… à l’instar projet d’amélioration de la résilience des populations rurales grâces à la mise en place des services sanitaires d'eau potable et d'assainissement. Réalisé dans la région de Souss Massa au Maroc, le projet vise à assurer l’accès en eaux potables pour les populations, lutter contre la désertification des sols et partant être un facteur de lutte contre l’exode rural.

maroc

 

Faciliter la rencontre et la collaboration entre porteurs de projets, experts techniques et bailleurs de fonds pour des projets concrets sur l’eau et le climat L projets en cours, portés par différents partenaires sont diversifiées et permettent de valoriser des solutions innovantes dans 30 pays africains

Pour en savoir plus

L’office international de l’eau, pilote de l’initiative, assure l’animation des différents partenaires, la communication et valorisation, et le démarchage de bailleurs climat.

En savoir plus sur le processus d’accompagnement

Principaux partenaires de l’initiative : Office international de l’eau, ministères de la transition écologique, des affaires étrangères, des finances (DG Trésor), Agence française de développement, Banque mondiale, Agences de l’eau, Agence française de développement, Partenariat français pour l’eau.

Contact : riob@riob.org