Ce groupe de travail « One Planet » a été fondé à l’initiative des fonds souverains, engagés jusqu’en 2022, et s’est progressivement élargi à des gestionnaires d’actifs et des fonds de private equity de premier plan. Aujourd’hui, les membres de l’initiative gèrent ou détiennent collectivement plus de 30 000 milliards de dollars d’actifs.
Leur taille et le volume des investissements des fonds souverains en font des acteurs clés pour engager le changement vers la transition écologique. Ils se sont accordés, en 2018, sur un cadre d’investissement durable .

Les membres du groupe de travail « One Planet » des fonds souverains s’est progressivement élargi à des gestionnaires d’actifs (lancement de la branche « One Planet Asset Mangers » en 2019) et des fonds de private equity (création de la branche « One Planet Private Equity Funds » en 2020). Aujourd’hui, les membres de l’initiative gèrent ou détiennent collectivement plus de 30 000 milliards de dollars d’actifs.
Leur taille et le volume des investissements des fonds souverains en font des acteurs clés pour engager le changement vers la transition écologique. Ils se sont accordés, en 2018, sur un cadre d’investissement durable fondé sur trois principes clefs : (i) Inclure, dans les prises de décisions, des considérations liées au changement climatique alignées aux horizons d’investissement des fonds souverains, (ii) Encourager les entreprises à s’approprier les enjeux liés au changement climatique en les intégrant dans leur gouvernance, leur stratégie, leur gestion des risques et leur reporting, (iii) Prendre en compte les risques et opportunités liées au changement climatique dans la gestion des investissements afin d’améliorer la résilience des portefeuilles de long-terme. Tous les membres de l’initiative, que ce soit les fonds souverains, les gestionnaires d’actifs ou les fonds de private equity, se sont engagés à respecter ce cadre.

Objectif : accélérer les efforts d’analyse et de prise en compte des risques et opportunités liés au changement climatique dans la gestion de portefeuilles d’actifs de grande taille, de long terme et diversifiés.

Projets :

  • Appropriation du Cadre de l’OPSWF par les membres pour une mise en application opérationnelle quotidienne par leurs équipes avec pour objectif l’alignement de l’intégralité de leurs mandats de gestion d’investissements sur ce cadre. Chacun des fonds souverains membres a créé des groupes de travail internes à son organisation. Exemples d’actions concrètes ici.
  • Lancement en 2019 du One Planet Sovereign Wealth Funds Research Forum, établi en partenariat avec la Global Research Alliance for Sustainable Finance and Investment (GRASFI) qui réunit 22 universités de recherche internationales. Le forum travaille à identifier et faciliter des projets de recherche prometteurs et pertinents pour la mise en œuvre du Cadre, à fournir du contenu et à entretenir un dialogue relatif à la recherche avec les membres OPSWF, OPAM et OPPEF.
  • Engagement des membres de l’initiative à soutenir les recommandations de la Taskforce on Climate-related Financial Disclosure (TCFD) et à favoriser leur appropriation tout au long de la chaîne de valeur.

Lancement : One Planet Summit, Paris, 12 décembre 2017.

Membres :

  • 14 fonds souverains
  • 12 gestionnaires d’actifs
  • 5 fonds de private equity