Les banques multilatérales de développement (BMDs) s’engagent à réorienter les flux financiers publics et privés vers un développement durable sobre en carbone. En 2018, elles ont rendu compte de la progression de leurs financements en faveur du climat à hauteur de 35,2 milliards de dollars.

Objectifs :

  • réorienter les flux financiers publics et privés vers un développement durable sobre en carbone ;
  • collaborer davantage avec les gouvernements nationaux et régionaux pour réduire les émissions de gaz à effet de serre et accroître la part des énergies renouvelables dans la production d’énergie mondiale.

Projets :

  • porter l’objectif de finance climat à horizon 2025 à 65 milliards de dollars, dont 50 milliards pour les pays pauvres et intermédiaires (annonce en septembre 2019) ;
  • augmenter les financements en matière d’adaptation à hauteur de 18 milliards de dollars par an et les cofinancements privés à hauteur de 40 milliards de dollars.

Lancement : One Planet Summit, Paris, 12 décembre 2017.

Membres : banques multilatérales de développement.

En savoir plus : afd.fr/fr/actualites/ensemble-les-principales-institutions-de-la-finance-du-developpement-sengagent-aligner-leurs-flux-financiers-avec-laccord-de-paris)