L’International Development Finance Club (IDFC), créé en 2011, est le principal groupe de 26 banques de développement nationales et régionales du monde. IDFC est le plus grand pourvoyeur mondial de financements publics pour le développement et le climat, avec des actifs cumulés s'élevant à 4 000 milliards de dollars américains et des engagements annuels supérieurs à 600 milliards de dollars américains, dont en moyenne 150 milliards de dollars américains par an de finance climat. Le réseau IDFC s’engage à réorienter les flux financiers publics et privés vers un développement sobre en carbone et résilient face au changement climatique. Ils collaborent avec les gouvernements pour favoriser la réduction des émissions de gaz à effet de serre et accroître la part des énergies renouvelables dans la production d’énergie mondiale. Les institutions membres du club échangent leurs bonnes pratiques afin de définir ensemble des méthodologies communes afin d’aligner leurs financements avec les objectifs de l’Accord de Paris.

Objectifs :

Pendant la COP24 en 2018, les membres de l'IDFC ont précisé la signification de leur alignement sur l’Accord de Paris dans un position paper  à travers lequel ils se sont engagés à aligner leurs flux financiers sur l'Accord de Paris en suivant six objectifs:

 

  • Augmenter le financement climatique;
  • Soutenir les stratégies menées par les pays;
  • Mobiliser le secteur privé;
  • Promouvoir l'adaptation et la résilience;
  • Soutenir la transition énergétique et;
  • Reconnaître la nécessité d'une transformation interne des institutions financières.

 

Lors du Climate Action Summit présidé par le Secrétaire général des Nations Unies à New York en septembre 2019, IDFC s'est également engagé à déployer plus d'un milliard de dollars américains en financement climatique d'ici 2025, dont une part croissante sera consacrée à l'adaptation. En marge du Sommet, IDFC a publié une étude, commandée par la Fondation européenne pour le climat et réalisée par I4CE et CPI, sur l'opérationnalisation pour les membres du Club de l'alignement sur l’Accord de Paris.

 

Lors du Sommet Finance en Commun qui s’est tenu le 12 Novembre 2020, rassemblant pour la première fois les 450 banques publiques de développement sous le haut patronage d’Emmanuel Macron et en présence du SGNU et de chefs d’états et de représentants de la société civile,  les membres IDFC ont réitéré leurs engagements passés à travers une déclaration commune. Ils ont présenté de nouvelles mesures incluant des outils pour opérationnaliser l'alignement avec l'Accord de Paris, la prise en compte des questions sociales dans le contexte du COVID 19 et le lien entre le climat et la biodiversité. Le Club a également annoncé plusieurs jalons tels que la publication du IDFC Green Finance Mapping annuel avec des financements en faveur du climat portés à 187 milliards de dollars en 2019, la création de la Facilité Climat IDFC, et le partenariat stratégique avec le Fonds vert pour le Climat (GCF) illustré par la publication d’une étude conjointe sur le potentiel des banques publiques de développement dans le financement de la transition verte et résiliente.

 

Lancement : One Planet Summit, Paris, 12 décembre 2017.

Membres : 26 banques nationales et régionales.

En savoir plus :