Un partenariat innovant entre les Nations unies et une banque d’investissement en faveur du climat de la biodiversité et des océans

Le Programme des Nations unies pour l'environnement et BNP Paribas ont signé un accord lors du One Planet Summit 2017 pour mettre en place des facilités de financement durable et des partenariats collaboratifs visant à apporter des financements privés à des projets de développement et d'environnement transformateurs dans les pays émergents. Cet accord vise à lever 10 milliards de dollars de capitaux privés d'ici 2025. Il facilitera la collaboration entre BNP Paribas et les agences des Nations Unies pour le financement de projets au moyen de structures financières innovantes. 

Les Nations Unies et BNP Paribas ont collaboré sur plusieurs projets de financement mixte, atteignant différents niveaux d'avancement et de maturité. De multiples projets sont encore à l'étude par la coalition. Certains ont été clôturés ou sont en attente, et trois sont en cours (voir ci-dessous).

540-360-max

 

Pour en savoir plus

Focus sur les 3 initiatives en cours de mise en œuvre 
1. Facilité de financement des paysages tropicaux (Tropical Landscapes Finance Facility  - TLFF) 

TLFF est une obligation durable historique pour financer une plantation de caoutchouc naturel durable (2018). Le consortium travaille sur une deuxième transaction pour émettre la première obligation durable pour l'huile de palme des petits exploitants.

Plus d'informations sur :https://www.tlffindonesia.org/

2. Le Fonds mondial pour les récifs coralliens (GFCR) 

Le GFCR cherche à améliorer la résilience et la capacité d'adaptation des écosystèmes de récifs coralliens prioritaires et des communautés qui en dépendent. Ce fonds serait le premier fonds d'impact mondial à favoriser l'adaptation au climat. Il a été évoqué pour la première fois en 2018 et la campagne de collecte de fonds a débuté en janvier 2021. L'objectif est de lever et de déployer 500 millions de dollars américains. 

Plus d'informations sur www.globalfundcoralreefs.org/

3. La micro finance pour l'adaptation basée sur les écosystèmes (MEba). 

MEba vise à accroître la résilience climatique des petits agriculteurs d'Amérique latine, par le biais de la microfinance. En juin 2020, 17 384 crédits ont été décaissés par les institutions de microfinance (IMF) partenaires, ce qui représente 28,9 millions de dollars d'investissements privés en faveur de l'AEB. BNP Paribas collabore avec les agences des Nations unies et les institutions publiques dans la mise en œuvre de ce projet.

Plus d'informations sur www.unepmeba.org/