La charte SAILS regroupe des armateurs du secteur qui s’engagent dans des démarches volontaires pour réduire leur impact environnemental.

Représentant plus de 90% du commerce mondial en termes de volume, le transport maritime est essentiel à l'économie mondiale. Bien que ce mode de transport soit efficace d’un point de vue environnemental, on ne peut pas négliger son impact.

Face à l'urgence climatique et à la perte de biodiversité, certains acteurs souhaitent s'engager au-delà de leurs obligations réglementaires, dans le cadre des règles de l’Organisation Maritime Internationale. Ainsi, les compagnies maritimes signataires de cette déclaration affirment leur volonté de contribuer à la protection et à la valorisation de l'environnement marin, dans une perspective de développement durable.

Lancée en 2019, la charte SAILS (pour Sustainable Actions for Innovative and Low-impact Shipping) a ainsi pour but de promouvoir les bonnes pratiques mises en place volontairement par les compagnies maritimes pour réduire leur impact environnemental. En adhérant à la charte, les armateurs s'engagent à mettre en œuvre des mesures concrètes qui vont au-delà de la réglementation en matière de protection de la biodiversité, de lutte contre le réchauffement climatique ou encore de coopération avec les scientifiques et de sensibilisation des passagers.

Aujourd’hui 14 armateurs se sont engagés pour l’environnement par la mise en place de mesures visant à : optimiser la performance énergétique des navires, réduire le bruit, éviter les collisions avec les cétacés, limiter l’utilisation des carburants à fort taux de soufre, équiper rapidement les navires en dispositifs de traitement des eaux de ballast, adapter la navigation dans les aires marines protégées, ou encore sensibiliser les passagers au respect de l’environnement

Parmi ces mesures et bonnes pratiques se trouvent la réduction de la vitesse pour limiter les émissions de CO2 (jusqu’à 20 % de réduction par navire) ; la mise en place de systèmes d’électrification des bateaux à quai ; l’utilisation de radars à bord pour protéger les mammifères marins  ou encore la mise en place de  filtre des rejets polluants atmosphériques.

Pour en savoir plus

Liste des signataires de la Charte : www.ecologie.gouv.fr

Adhérer à la Charte : www.ecologie.gouv.fr

Site web : www.ecologique-solidaire.gouv.fr